Les États généraux du film documentaire 2007 Incertains regards Les murs ont des visages

Illustration
Les murs ont des visages
Bijan Anquetil, Paul Costes
2007 - France - Couleur - 62'

Les trois enfants Dastvaré sont morts au front, pendant la guerre Iran-Irak. Ils avaient dix-neuf, vingt-deux et vingt-sept ans. En 1985, à Téhéran, la République islamique d’Iran réalise une peinture murale à leur mémoire, une image idéalisée et exemplaire de ces trois frères, avec comme unique message officiel : « ces jeunes soldats se sont sacrifiés, au nom de Dieu, pour la patrie ». La recomposition de l’histoire de cette peinture murale, d’hier à aujourd’hui, nous permet d’analyser le mythe fondateur d’un peuple « uni par le sang de ses martyrs », et de révéler l’actuelle désillusion qui entoure les idéaux hier exaltés par ces trois visages.


Image : Bijan Anquetil, Paul Costes
Son : Farokh Fadâï
Montage : Bijan Anquetil, Paul Costes
Production : Play Film, ImagePlusEpinal
Distribution : Andana Films (sriguet@andanafilms.com, +33 (0)4 75 94 34 67)