32e édition des États généraux du film documentaire


16 - 22 août 2020

 

 

Photo d'Emmanuel Le Reste à la Nuit de la Radio dans le cadre des États généraux en 2019

 

En août 2020, s’ouvrira la 32e édition des États généraux du film documentaire. Fidèle aux valeurs suivies par la manifestation depuis 1989, le festival reste non compétitif. La ligne éditoriale des États généraux s’oriente autour de trois axes de programmation :

- les séminaires et ateliers développent sur plusieurs séances, une réflexion théorique sur le cinéma (accessibles sur pré-inscription).

- les rencontres professionnelles analysent les conditions de fabrication des films et proposent des temps privilégiés d'échange entre les différentes catégories professionnelles, destinés à s'informer, se mobiliser et à engager une réflexion commune à tous les secteurs de la profession autour des perspectives économiques et de diffusion du documentaire.

 

- les programmations de films permettent de découvrir ou revisiter des œuvres documentaires d’auteurs, des filmographies ou encore l’évolution du documentaire d’un pays. La sélection Expériences du regard propose un regard sur la production francophone européenne de l’année et met en avant des œuvres récentes et peu diffusées (sur inscription ) ; Histoire de doc revient sur l’histoire du documentaire d’un pays étranger à partir de la programmation d’œuvres de référence ou de patrimoine ; Fragment d'une œuvre propose des rétrospectives d'auteurs confirmés ou la découverte de jeunes cinéastes ; Route du doc visite également un pays étranger mais en s’intéressant à la production contemporaine ; Docmonde présente une sélection de films développés dans le cadre des programmes de formation de l’association « Docmonde ». Une journée autour de la composition de musique de films est organisée en collaboration avec la Sacem, une autre est consacrée à une sélection de films soutenus par la bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam et les séances Plein air du soir n’oublient pas les films à caractère plus événementiel.

 

Six salles et une vidéothèque proposent parallèlement des séances en matinée, après-midi et soirée. Les stages professionnels alternent des séances à huis clos et un parcours sur la manifestation. En soirée, les projections dans les villages environnants et les projections chez l’habitant enrichissent encore la programmation.