Les États généraux du film documentaire 2012 Fragment d'une œuvre : Ben Russell et Jean Rouch La Saison humide

Illustration
La Saison humide ( Tjüba Tën )
Brigid McCaffrey, Ben Russell
2008 - États-Unis - Couleur - 47'

Tourné à Bendekondre, au Suriname, La Saison humide a toutes les caractéristiques du film ethnographique : tâches féminines et activités masculines, rituels. Qu’elles soient réelles ou scénarisées, ces scènes n’ont pas pour propos de représenter la vie d’un village du Suriname, mais de faire ressortir les tics et les travers qui font l’étrangeté de ce genre cinématographique, de détricoter ses codes de représentation et de nous divertir par cette joyeuse entreprise iconoclaste. Le film accumule à l’excès les défauts, les accidents de filmage. C’est que poussée à l'extrême, la démarche ethnographique s’inverse et se révèle sous son véritable jour, celui du cinéma amateur. L’exposé académique accouche d’un film de famille pour les indigènes. D’où le double titre du film. On ne filme jamais que soi. (Yann Lardeau)


Image : Brigid McCaffrey, Ben Russell
Son : Brigid McCaffrey, Ben Russell
Montage : Brigid McCaffrey, Ben Russell
Production : Ben Russell
Distribution : Ben Russell (br@dimeshow.com)