Les États généraux du film documentaire 2000 pleinair La Terre des âmes errantes

Illustration
La Terre des âmes errantes
Rithy Panh
1999 - couleur - 98'

En 1999, les travaux de pose du premier câble de fibres optiques ont traversé le Cambodge. Cette « autoroute de l’information » dont le but est l’intégration dans l’économie mondiale, doit rejoindre celle qui part d’Europe et, suivant la Route de la Soie, relier la Chine. Ces travaux impliquent le creusement d’une tranchée d’un mètre de profondeur de la frontière thaïlandaise à la frontière vietnamienne, pour y enfouir le câble à peine plus gros que le pouce. C’est là l’occasion pour de nombreux Cambodgiens – paysans pauvres, soldats démobilisés, familles sans ressources – de trouver du travail. La tranchée rencontre des mines et la présence obsédante des millions de morts dont les âmes « errent », harcelant les survivants, faute de sépultures. Tout au long de son creusement à la pioche, à la houe, à la main, elle met en scène l’angoisse de pouvoir continuer à travailler tout en subissant quotidiennement la violence économique.


Auteur : Rithy Panh
Image : Prum Mésar
Son : Sear Vissal, Roeun Narith
Montage : Marie-Christine Rougerie, Isabelle Roudy
Production : INA, La Sept ARTE, ACCT
Distribution : INA