Les États généraux du film documentaire 2011 Édito Conseil régional Rhône-Alpes

Édito Conseil régional Rhône-Alpes


« L'Amour est une surprise qui nous arrache à l'insipide, l'attachement est un lien qui se tisse au quotidien ». Ces mots de Boris Cyrulnik pourraient à eux seuls décrire la double ambition d’Ardèche Images, le pôle documentaire installé à Lussas, au cœur de l’Ardèche Méridionale.

C’est bien un lien solide qui a été tissé avec le territoire et ses habitants, faisant de ce pôle un facteur de convivialité, d’animation et aussi d’attractivité. Loin de s’en tenir à un seul festival, un maillage dense a été construit par l’association autour du cinéma documentaire avec Africadoc, l’École documentaire, la Maison du doc et bien sûr les États généraux du film documentaire.

S’il est donc bien question de liens forts et durables, il est aussi question, chaque année, de réelles surprises, d’un émerveillement renouvelé et de questionnements véritables sur notre société. Car c’est bien là toute l’ambition du cinéma documentaire : nous offrir des fragments de l’univers tel qu’il est et non pas tel qu’il devrait être.

Les États généraux du film documentaire, dans la lignée du travail réalisé tout au long de l’année à Lussas, s’inscrivent ainsi parfaitement parmi les deux cents festivals de genres, d’ampleur et de durée différents soutenus par le Conseil régional. Car ce sont deux exigences constantes qui président à notre intervention : la qualité artistique et la couverture du territoire régional.

Dans le même temps, cet évènement, reconnu bien au-delà de nos frontières, occupe une place à part par son aspect non compétitif, par la place donnée au partage d’expérience et plus généralement par sa très large ouverture sur le monde.

Jean-Jack Queyranne
Président de la Région Rhône-Alpes
Député du Rhône – Ancien Ministre