Les États généraux du film documentaire 2008 Journée Scam

Journée Scam


Sans famille ?

Les six documentaristes bénéficiaires cette année des « Brouillons d’un rêve » de la Scam et programmés à Lussas ont un thème commun : la famille.
Familles libanaises brisées par la guerre de l’été 2006 (Chaos créatif : premier round de Hassan Zbib) ; famille angoumoise traversée par le théorème Dominique (Noces d’or ou la Mort d’un chorégraphe de Marie-Hélène Rebois) ; familles palestiniennes séparées par le mur (Le Jardin de Jad de Georgi Lazarevski) ; famille hongroise dispersée par l’insurrection de 1956 (Transocéan d’Adriana Komivès) ; familles sénégalaises broyées par la mondialisation économique (Barcelone ou la Mort d’Idrissa Guiro) ; enfin Sylvaine Dampierre partant à la recherche de sa famille créole en Guadeloupe (Le Pays à l’envers).
Toutes ces familles ont un trait commun : elles sont éclatées.
Les documentaristes s’attachent au fil de leurs récits à en reconstituer l’histoire comme pour s’y insérer, s’y inscrire. Enfants ou proches, ils souffrent d’être « sans famille ». En cela, le groupe des six documentaristes, différents et singuliers, tant chacun nous fait entendre sa propre musique, projette une image kaléidoscopée (il y en a dans Le Jardin de Jad) des familles contemporaines éclatées.
« Sans famille ? » c’est la question que vous six posez ; chacun a sa réponse : son documentaire. Celle de la Scam est modeste : documentaristes, vous six, vous êtes de la famille des auteurs.
Les « Brouillons d’un rêve », premier et principal investissement du budget culturel de la Scam, signent votre intégration, c’est vrai, la réponse est modeste face à l’éclatement général mais elle est solidaire. Pour se sentir en famille, il suffit de peu parfois : une aide financière à un projet est un geste de solidarité ; la famille des auteurs de la Scam en a décidé ainsi depuis longtemps déjà en assemblées générales. Cette solidarité ils l’ont souhaitée, ils l’ont votée.
Vous êtes six donc comme le groupe des musiciens célébré en alexandrins par Jean Cocteau. Bienvenue à vous six :
Zbib, Rebois, Lazarevski, Komivès, Guiro,
Documentaristes, sans oublier Dampierre.
« J’ai mis votre bouquet dans l’eau d’un même verre »
celui que la Scam pose tous les ans à Lussas pour fleurir sa journée.

Guy Seligmann
président de la Scam


Invités : Débats en présence des réalisateurs.