Les États généraux du film documentaire 2007 Édito de la DRAC Rhônes-Alpes

Édito de la DRAC Rhônes-Alpes



Direction régionale des affaires culturelles

Si le documentaire continue d’avoir une place croissante dans les grands festivals de cinéma: pas moins de sept films en sélection officielle à Cannes cette année, il trouve toujours à Lussas, et depuis 1989, la raison d’être d’une manifestation. Les États généraux du film documentaire sont en effet, chaque été, le grand moment où le genre est non seulement montré, promu, mais aussi discuté, analysé, mis en perspective historique, économique, idéologique.


L’intérêt et le succès croissants de ce rendez-vous des professionnels, des chercheurs, des étudiants et des cinéphiles, sont le résultat non seulement d’une programmation à l’affût de toute la diversité et de l’évolution du genre, mais aussi d’une habile composition de séminaires denses et pénétrants, de rencontres riches et détendues, dans une ambiance très conviviale.

Le programme 2007 s’annonce à la hauteur d’une réputation acquise depuis bientôt vingt ans et sera, entre autres, l’occasion de saluer Nicolas Philibert et son Retour en Normandie, de réfléchir avec Jean-Louis Comolli sur la problématique des raccords, et de se pencher d’une manière plus approfondie sur les cinémas documentaires portugais et finlandais.

Aussi, le ministère de la Culture et de la Communication est fier cette année encore de soutenir les États généraux du film documentaire qui, avec les formations professionnelles à la réalisation de film documentaire dispensées tout au long de l’année, font de Lussas, indéniablement, « Le Village documentaire ».

Pour la qualité jamais démentie des États généraux du film documentaire, je tiens à féliciter les organisateurs de cette manifestation, et je souhaite aux participants de partager, grâce au documentaire, leur passion du cinéma.

Jérôme Bouët
Directeur régional des Affaires culturelles Direction régionale de l’action culturelle