Présentement aucune image
Walking in My Shoes
Une justice en chemin
Fabrice Gand
2022 - 71 min - Couleur - France

La marche et la démarche. Depuis plus de deux siècles (la Révolution Française), la société a choisi la prison comme peine de référence pour punir les fautes. La liberté étant devenue le socle de la République, priver de liberté était donc le destin de celui qui sortirait des rangs.
Mais toutes les études montrent les limites de l'enfermement, et pointent la récidive qui atteint les 2/3 des sortants de prison. La peine reste, au-delà d’une idée intellectuelle de "privation de liberté", un châtiment du corps. À cela s’ajoute la dégradation du lien social et familial.
Au cours de cette marche, nous avons redécouvert ensemble le caractère fondamental des sens pour la dignité et l’estime de soi, le plaisir de croquer dans une pêche, l'émerveillement des odeurs, des sons, la confiance en soi à nouveau possible lorsque le corps retrouve sa liberté, sa sève intérieure. On ne sait plus bien qui est qui, les sacs à dos se ressemblent, les crânes rasés se confondent. Condamné ou surveillant ? Étudiant ou criminel ?
Un groupe hétéroclite de randonneurs : détenus sortis de prison pour l’occasion, étudiants à Sciences Po, agents pénitentiaires, médiateurs, juges. Des horizons lointains. La forêt. La liberté pour quelques jours.
Le film "À égalité" milite pour une société soucieuse de la place de chacun, à travers cette rencontre qui invite à déconstruire les préjugés entre origines et statuts différents.
Au détour d’un sentier, d’une pause, l’un parle de ses conditions de vie en détention, de sa banlieue, l’autre de ses aspirations à devenir juge. La bonne humeur transpire mais quelques jours plus tard, les uns, considérés comme les "déviants", s’en retournent entre quatre murs, tandis que les autres poursuivent leur chemin au tracé mieux balisé dans la société.
"À égalité" s'inscrit dans le sillage des mouvements non-violents, en réponse à la violence : dans l'esprit des actions de Gandhi, Nelson Mandela, Martin Luther King, Marshall Rosenberg, Gene Sharp ou Srdja Popovic, le point commun est la force d'une action précise ciblée sur ce que l'on cherche à vivre (plutôt que ce que l'on veut abattre), et qui permet d'enclencher collectivement un cycle bénéfique, et ainsi sortir des rancœurs et des ressentiments qui favorisent l'escalade de la violence.
Dans cette mouvance, la sécurité se construit inéluctablement de jour en jour, sans menace ni matraque.



Author-Director : Fabrice Gand
Photography : Pierre-Antoine Rousseau
Sound : Renaud Duguet
Editing : Fabrice Gand
Original Music : Romain Humeau
Delegate Producer : Association Croisons nos chemins
Crowdfunding : Helloasso

Distribution


Distributor : Association Croisons nos chemins