Les États généraux du film documentaire 2007 Edito of the CNC

Edito of the CNC



Centre national de la cinématographie

Le documentaire attire depuis quelques années un public de plus en plus nombreux.
Excellente nouvelle!
À Lussas, la passion du réel, depuis 1989, date de la création des États généraux du film documentaire, est aussi une éthique.
Cette passion transforme totalement pendant toute une semaine un petit village en capitale internationale du documentaire, vivant jour et nuit à un rythme frénétique de projections, de débats et de rencontres. À Lussas, toute la planète documentaire entre en ébullition et confronte ses visions du monde et de l’art. Je tiens ici à féliciter Jean-Marie Barbe et toute son équipe pour le travail remarquable qu’ils accomplissent à Lussas, pour cette effervescence salutaire en faveur du documentaire, des créateurs et du public. Les États généraux sont en réalité le moment fort d’une action qui se prolonge toute l’année et qui concerne tous les aspects de la vie du documentaire, écriture et développement, production, diffusion, enseignement et dépasse non seulement le cadre de Lussas mais aussi le cadre hexagonal avec des actions de formation à l’étranger.
Avec l’équipe d’Ardèche Images, le CNC défend le documentaire depuis longtemps et se réjouit vivement qu’il suscite un grand intérêt de la part du public. Ardèche Images et le CNC sont partenaires cette année pour promouvoir les projets aidés dans le cadre du Fonds à l’innovation audiovisuelle mis en place fin 2005 en organisant avec le concours de comédiens talentueux des lectures de scénario. C’est le projet Second Life, nouvelle chanced’Alain Della Negra et Kaori Kinoshita, produit par Thierry Lounas (Capricci Films), qui a été choisi pour l’édition 2007.
Je leur souhaite bonne chance.

Véronique Cayla
Directrice générale du CNC Centre national de la cinématographie