Yenepa
Une famille burkinabé
Victorien Vialar
2016 - 52 min - Super 16 & vidéo Full HD - Couleur - France, Burkina Faso

Le Burkina Faso, pays des hommes intègres, marque de nouveau l’histoire suite à une révolution, cette fois populaire, en octobre 2014 qui pousse son président depuis 1987, Blaise Compaoré, à la démission. Les attentes du peuple sont grandes pour les élections de novembre 2015.
À Tengrela, village de cultivateurs et pêcheurs à majorité musulmane, c’est la période des moissons du riz à laquelle toutes les générations participent. Le quotidien est laborieux dans ce village qui abrite des membres de l’ethnie karaboro. Ils sont une trentaine à cohabiter au campement Kegnigohi chez Seydou, le patriarche, autrefois pêcheur sur le lac Tengréla, aujourd’hui président de la chambre d’agriculture de la province. Les valeurs transmises sont le travail, la solidarité, le courage, le partage, le vivre ensemble et la tolérance.
L’identité des individus de la famille est forte et se révèle au fil des confidences et des regards portés par chacun sur leur vie et le monde qui les entourent.
Seydou, le patriarche musulman et polygame n’hésite pas à payer pour envoyer sa fille de 14 ans Orokia à l’école privée catholique parce qu’elle est l’élève la plus brillante du village. Lui et sa première femme Djita, la locomotive, sont les fondations principales de la famille. Adama, le fils aîné, a passé 10 ans chez un marabout au Mali pour faire l’école coranique. Il est illettré, mais brille de ses valeurs de tolérances et d’amour qu’on lui a enseigné et il est pour chacun de ses frères et sœurs un modèle humble et pieux. Siaka, le neveu de Seydou, immense travailleur, entretient une relation fraternelle puissante avec Adama et Drissa, qui, à 22 ans, a repris les cours du soir pour apprendre le métier d’électricien. Tous les trois travaillent ensemble dans les champs et mangent dans le même plat depuis l’enfance. La nouvelle génération dont font partis Lassina et Orokia, quatorze ans, a la chance d’être scolarisée. Ils se battent pour réussir et poursuivre leurs études afin de rendre fiers leurs parents.
Voici une plongée auprès d’une famille burkinabé à part : la famille Tou de Tengréla.

Existe en version de 89 min.



Auteur-Réalisateur : Victorien Vialar
Auteur : Virginie Scarbel
Image : Victorien Vialar, Drissa Tou
Son : Victorien Vialar, Grégoire Marty
Montage : Marvin Berger, Victorien Vialar
Musique originale : Sylvain Flassayer (Assay)
Producteur délégué : V&V Productions
Coproducteur : L' Argent Production
Coproducteur : Kegnigohi Production
Diffuseur vente : TV5 Monde

Distribution


Distributeur : V&V Productions
Disponible au Club du doc

Distinctions

2018 - Curieux Voyageurs - Festival de Films, Saint-Etienne (France) : Sélection
2018 - Society For Applied Anthropology Film Festival, Philadelphia (États-Unis) : Sélection
2017 - Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO), Ouagadougou (Burkina Faso) : Sélection
2017 - Festival de Cannes, Cannes (France) : Sélection Doc Corner
2017 - Regards sur le Cinéma du Monde, Paris (France) : Sélection
2017 - Rendez-vous du carnet de voyage, Clermont-Ferrand (France) : Sélection
2016 - Luxor African Film Festival, Luxor (Égypte) : Sélection