Un homme libre, Andréï Sakharov
Iossif Pasternak
2009 - 96 min - France

C'est en 1948 qu'Andreï Sakharov intègre un groupe de recherche dont la tâche est de développer les armes nucléaires. En 1953, ils inventent la bombe à hydrogène soviétique et jusqu'en 1962, leurs travaux seront utilisés pour la conception et la réalisation des futures armes nucléaires. Parallèlement, il s'inquiète des conséquences de ses travaux sur le futur de l'humanité et tente de faire prendre conscience du danger de la course aux armements nucléaires. Il obtient un succès partiel à travers la signature du Traité de non-prolifération nucléaire en 1968.
À partir des années 1970, il crée un "comité pour la défense des droits de l'Homme et la défense des victimes politiques", efforts qui lui vaudront le Prix Nobel de la Paix en 1975.
Suite à ses critiques dirigées contre les autorités de son pays en 1979, ses privilèges et ses fonctions lui sont retirés. Il est assigné à résidence à Gorki et étroitement surveillé par le KGB de 1980 à 1986.
Déchu, puis banni, parce qu'il avait osé dire non au mensonge et à la dictature. Sa vie fut celle d'un rebelle, combattant des droits de l'Homme, opposant de la première heure à la guerre soviétique en Afghanistan, défenseur des libertés individuelles.
Par son rôle scientifique et politique, il est devenu une part de la mémoire du vingtième siècle, pour la Russie et pour le monde.
Aborder la vie de Sakharov c'est "s'approcher de la vie d'un juste, pleuré comme une conscience amère de son pays". C'est aussi questionner la situation actuelle en Russie, en Tchétchénie et faire entendre ses combats.



Auteur-Réalisateur : Iossif Pasternak
Producteur délégué : 13 Productions
Diffuseur coprod. : ARTE France

Distribution


Distributeur : Doriane films
VOD : Arte VOD

Distinctions

2011 - Scam, Paris (France) : Étoile de la Scam
2010 - Images en bibliothèques, Paris (France) : Film soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques