Nucléaire, exception française
Frédéric Biamonti
2013 - 70 min - Digital vidéo - Couleur - France

Après Fukushima, l’énergie nucléaire est entrée dans l’ère du soupçon. De nombreux pays, à commencer par le Japon, ont fait le choix de tourner la page du nucléaire à plus ou moins brève échéance : l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, mais aussi les Etats-Unis, l’Autriche, l’Italie …
En France, on garde le cap : la catastrophe n’a pas remis en question le lancement des centrales de nouvelle génération, malgré leurs coûts exorbitants. Chez nous, le nucléaire est sûr, il est indispensable, il est incontournable. Le remettre en cause relève de l’obscurantisme, malgré les démentis que tant de pays voisins nous opposent.
Le film va décrypter cette singulière histoire : 60 ans de nucléaire français, ou comment une filière d’excellence est devenue peu à peu une religion nationale, aux mains d’un lobby qui a ses entrées dans les plus hautes instances de l’état. Les contre-exemples des pays étrangers viendront mettre en évidence l’anomalie que constitue cette autre exception culturelle français : notre choix inconditionnel pour l’atome.



Auteur-Réalisateur : Frédéric Biamonti
Auteur : Kenichi Watanabe, Samuel Luret
Image : Didier Hill-Derive, Christophe Maillet
Son : Antoine Rodet, Jean-Luc Verdier
Musique originale : Éric Thomas
Producteur délégué : Morgane production
Coproducteur : Kami Productions
Diffuseur coprod. : France 3
Diffuseur pré-achat : TSR (Télévision suisse romande)
Diffuseur vente : NHK Japan Broadcasting Corp

Distribution


Distributeur : Morgane production