Taxe d'apprentissage

Sorry this page doesn't exist in english

 

Dans le cadre de vos activités professionnelles, vous êtes assujettis au versement de la taxe d’apprentissage. En vous libérant de cet impôt au profit de l’école documentaire d’Ardèche images, vous accompagnez notre recherche de l’excellence au profit des étudiants et de leur environnement.


Grâce à votre soutien, Ardèche images peut garantir au Master 2 Parcours Documentaire de Création rattaché à l'Université Grenoble Alpes :

- des intervenant·es professionnel·les de haut niveau

- des investissements dans sa plateforme technique (modernisation et développement du parc de matériel audiovisuel et pédagogique).

 

Cliquez ici pour télécharger votre bordereau de taxe d'apprentissage

 

CLIQUEZ ICI POUR TÉLÉCHARGER LE BORDEREAU DE VERSEMENT DE LA TAXE D'APPRENTISSAGE

 

 

L'ÉCOLE DOCUMENTAIRE

 

 


À l’école documentaire de Lussas, on apprend à regarder ce qui n’est pas l’immédiatement visible. À expérimenter avec les autres, à faire des films qui engagent ceux qui les font, à produire des films d’auteurs. À l’école documentaire de Lussas, le travail et la vie ne sont pas séparés. On vit en filmant, on filme la vie.

 

 

Les étudiant·es du Master (12 étudiant·es en option réalisation à Lussas pendant 8 mois, 6 en option production pendant 4 mois) viennent des quatre coins de France, des quatre coins du monde.

Des stagiaires en formation à l’écriture documentaire avancent ici des films qui se tourneront partout sur le territoire national et au-delà des frontières.

Des stagiaires en formation continue associés aux étudiant·es en production acquièrent les fondamentaux de la production grâce à des professionnel·les engagés (producteur·rices, chargé·es de programmes, distributeur·rices, responsables institutionnels, etc).

Les premiers stagiaires de la formation « du montage à l’écriture » ont expérimenté cette nouvelle formation.

 

L'école documentaire, ce sont également de nombreux ateliers et interventions à l'éducation à l’image sur le territoire ardéchois.

 

Cette année plus que perturbée, l’école documentaire a néanmoins réussi à organiser ses rencontres professionnelles entre jeunes auteur·rices et producteur·rices et diffuseurs pour que des films libres, audacieux, importants continuent de voir le jour.

Chaque année, ce sont plusieurs dizaines de réalisateur·rices, technicien·nes, producteur·rices et autres professionnel·les de talent qui viennent ici partager leur expérience, leur savoir et faire de cette école : une école de la création.

 

Parmi les films d’ancien·nes de l’école qui font l’actualité en ce début 2021 :

- Palma de Alexe Poukine (Master réalisation 2008) : prix ADAMI d'interprétation d'interprétation féminine et le prix spécial du jury compétition nationale au 43e festival du court métrage de Clermont-Ferrand - 2021

- Incandescence des hyènes, de Nicolas Matos Ichaso (Master réalisation, 2016) - Sélection au Cinéma du Réel - sélection française - 2021

- Jour après jour de Baï Long (Master réalisation 2020) - Sélection au 12e festival international Filmer le travail - 2021

- Temps conté de Jacques Sorrentini Zibjan (Master réalisation 2020) - Sélection au Festival Premiers Regards, Nanterre

- Comme notre langue s’écrit au sol de Charlotte El Moussaed (Master réalisation 2020)- Sélection au Festival Premiers Regards, Nanterre