L'Âge d'or du cinéma cubain
Ramon Suarez
2005 - 52 min - DV Cam - Couleur - France

En mars 1959, après la chute de Batista, était créé à La Havane l’ICAIC, l’Institut Cubain de l’Art et de l’Industrie Ciné-matographique. Ce sera le premier acte de la politique culturelle du nouveau régime. Durant les dix années qui suivront, sous l’égide de cette institution, le cinéma cubain fait d’incroyables progrès. Avec l’ICAIC, une nouvelle génération de cinéastes émerge et se met à l’œuvre — de Gutierrez Alea à Humberto Solas — d’Alberto Roldan à Julio Garcia Espinosa. Les films de ces jeunes réalisateurs ne relèveront pas d’une école ou d’un mouvement. Il s’agit d’un cinéma populaire dans son essence. Des réalisateurs étrangers viendront également à tra-vailler à La Havane pendant cette période : Chris Marker, Joris Ivens, Agnès Varda, Armand Gatti. C’est l’histoire de cette aven-ture exceptionnelle — qui a duré huit ans — que nous racontons dans ce documentaire, au travers d’entretiens et d’extraits de films.



Auteur-Réalisateur : Ramon Suarez
Producteur délégué : Zarafa Films
Coproducteur : Automatic Films
Participation : CNC, Ciné Classic

Distribution


Distributeur : Zaradoc Films
Distributeur non commercial : ADAV, Images de la culture (CNC)
Diffusion-Consultation : BnF (Bibliothèque nationale de France). Département de l'Audiovisuel