Grandir au Ladakh
Christiane Mordelet, Stanzin Dorjai Gya
2017 - 52 min - Film HD & vidéo Full HD - Couleur - France

Padma habite Gya, un des plus hauts villages du Ladakh dans l’Himalaya indien, sur un plateau balayé par les vents à 4 300 mètres d’altitude. Elle a 12 ans, ses parents sont paysans, et elle partage sa vie de jeune adolescente entre la maison, le village et l'école. Elle ne se sépare jamais de sa sœur cadette, Khaskit, un an plus jeune mais presque sa jumelle.
Au Ladakh, l’éducation informelle revêt encore une grande importance. Si dans toutes les écoles du monde, on tend à apprendre un peu les mêmes choses, ce que l’on apprend des parents, des grands parents, de la vie quotidienne du village et des traditions est irremplaçable. Comme tous les enfants ladakhis, Padma ne reste jamais inactive, toujours prête à aider, participer, partager les tâches de sa famille, du village, des copains …
Dans la maison, il y a toujours quelque chose à faire : Padma ne ménage pas sa peine pour aller chercher l’eau à la rivière encore gelée, préparer les repas, distribuer la paille aux animaux, laver les cheveux de sa grand-mère, ou répandre dans la maison les bienfaits de la fumée de l’encens. Quand le soir arrive, il est bon d’écouter les histoires de Grand-mère avant de s’endormir.
Après le rude hiver, les tâches agricoles reprennent avec boungloud. Tout le village participe pour répartir les engrais dans les champs. La veille, on prépare la nourriture pour tout le monde : les animaux et les gens mangeront la même chose, les boules de kholak. L’école ferme durant les 3 mois d’hiver car il fait trop froid dans les classes. Début mars Padma retrouve son cartable et son uniforme.
Comme beaucoup d’enfants de Gya, Padma est interne et reste parfois plusieurs mois sans revenir chez elle. Alors, c’est une autre vie qui commence, avec ses camarades de classe et de dortoir. Au cours du premier mois sacré du calendrier tibétain, dans presque tous les villages, c’est une grande fierté de participer aux grandes processions de gotchac, qui doivent apporter le bien-être et la paix à tous les êtres sensibles "sous le ciel bleu".
Padma et sa sœur participent pour la première fois. Elles sont les deux plus jeunes. Au milieu des grandes montagnes encore enneigées et des rivières glacées, pendant trois jours et deux nuits, elles forcent l’admiration de tous. À la limite de l’épuisement parfois, elles n’abandonneront jamais et reviendront fières, avec une "grande joie intérieure". "Quand tu surmontes les difficultés, c’est là que tu rencontres le bonheur".



Auteur-Réalisateur : Christiane Mordelet, Stanzin Dorjai Gya
Image : Stanzin Dorjai Gya, Christiane Mordelet
Son : Christiane Mordelet, Stanzin Dorjai Gya
Montage : Quentin Berthinier
Producteur délégué : C Productions Chromatiques
Diffuseur coprod. : Lyon Capitale TV
Diffuseur pré-achat : ARTE France
Participation : CNC. COSIP

Distribution


Distributeur : C Productions Chromatiques