Les États généraux du film documentaire 2003 pleinair S 21, la machine de mort khmère rouge

Illustration
S 21, la machine de mort khmère rouge
Rithy Panh
2002 - France - Couleur - 101'

Depuis quelques années l’hypothèse d’un procès des responsables génocidaires khmers rouges agite la société cambodgienne. C’est dans ce contexte que le cinéaste Rithy Panh a entrepris un travail filmique de confrontation des mémoires des victimes rescapées et de leurs anciens bourreaux. Pendant plus de 2 ans, il a mené une enquête pour les retrouver et les convaincre de se rencontrer à Tuol Sleng, le centre de torture de Phnom Penh où, il a 25 ans, ils étaient les uns dans l’horreur quotidienne, les autres au service de la machine de déshumanisation et d’extermination programmées. Leurs témoignages croisés permettront de reconstituer le fonctionnement quotidien à Tuol Sleng. Mais plus encore, si le film fait émerger la parole pour vaincre la terreur, tenter de vivre après l’horreur du génocide, il permet de reconstituer une mémoire collective en confrontant les mémoires individuelles.


Image : Prum Mesar, Rithy Panh
Son : Sear Vissal
Montage : Marie-Christine Rougerie, Isabelle Roudy
Production : INA, Arte France
Distribution : INA