Les États généraux du film documentaire 2000 filmsregardent Nalan Turkeli, une femme des bidonvilles

Illustration
Nalan Turkeli, une femme des bidonvilles
Évelyne Ragot
1999 - couleur - 52'

Dans les « gecekondu » de la banlieue d’Istanbul, une femme écrit la nuit, en cachette de son mari et de ses enfants. Le jour, elle fait mille métiers pour nourrir sa famille, au gré des saisons et de l’embauche. Son premier livre, publié en 1994, l’a fait connaître dans tout le pays mais n’a rien changé à sa situation matérielle. Elle continue à écrire, parce que c’est la seule chose qui puisse donner un sens à sa vie et parce qu’elle veut témoigner. Ce film raconte l’histoire et le combat d’une femme singulière et émouvante, et révèle, de l’intérieur, la réalité quotidienne de ces quartiers, dominés par l’anarchie et la violence, où l’exode rural massif a entraîné la prolifération d’un habitat « spontané » totalement illégal. Plus qu’une chronique de la misère ordinaire, ce film est aussi le portrait d’une femme en rupture, en quête d’un ailleurs immatériel qu’elle aperçoit dans les pages d’un cahier.


Auteur : Oya Delahay, Évelyne Ragot
Image : Julien Hirsch
Son : Yunus Acar
Montage : Catherine Gouze
Production : Dominant 7 Productions, Senso Films, La Sept ARTE
Distribution : Dominant 7 Productions, La Sept ARTE