Capitaine Thomas Sankara
Requiem pour un président assassiné
Didier Mauro
1987 - 45 min - 16 mm - Couleur - France

Un fantôme hante l’Afrique : Sankara
Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara était assassiné sur ordre de son frère adoptif, l'actuel hyper-corrompu président à vie Blaise Compaoré, et avec le soutien actif des réseaux de la Françafrique. Pourquoi a-t-on tué Sankara ? Parce que précisément, il était incorruptible et donnait l'exemple d'un dirigeant africain voulant réellement révolutionner son pays. Sankara roulait dans une vieille voiture, logeait dans une sorte d’HLM, etc.
Quand il a été assassiné, nous avons monté, très vite, un film à sa mémoire, avec des rushes non utilisés lors du tournage de la série "Moi l’Afrique". Ce film est constitué d'un long entretien exceptionnel avec le président rebelle, de séquences tournées au Burkina pendant la révolution et de témoignages (feu Sennen Andriamirado, Germaine Pitroipa et Marie Roger Biloa).



Auteur-Réalisateur : Didier Mauro
Auteur : Roger Biloa
Image : Danièle Sené, Jean Nocerra
Son : Éric Dazin, Christian Pfohl
Montage : Didier Mauro
Producteur délégué : Collectif Orchidées
Diffuseur vente : Planète

Distribution


Distributeur : Pathé Distribution
Disponible au Club du doc