Présentement aucune image
Achoura, la douleur des Chiites
Christophe Rigaud
2001 - 52 min - Beta numérique & Betacam SP - Couleur - France

Nabatieh (Sud-Liban), à la frontière israélienne. Chaque année, pendant dix jours, les musulmans chiites commémorent la disparition de l’Imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet, qui fut tué à Kerbala le 10 octobre 680. Sa mort consacre le schisme entre les deux Islams : l’un sunnite, l’autre chiite. La fête de l’Achoura constitue le ciment de leur
croyance.
Le dixième jour, des groupes d’une dizaine de personnes, drapés d’un suaire blanc, se frappent violemment la poitrine en cadence et s’entaillent le cuir chevelu à l’aide de couteaux. Le sang ruisselle sur leur vêtement : "La mort est notre amour" peut-on lire sur un tee-shirt.
Derrière les images violentes, ce film est avant tout un voyage au cœur d’un Islam politique radical, où la religion régit tous les actes de la vie quotidienne. L’intégrisme s’est implanté fortement dans cette population délaissée par un État libanais défaillant, après quinze années de guerre civile. Nabatieh est, en effet le fief du Hezbollah (milice soutenue par l’Iran), en guerre contre Israël depuis 1982.
Loin des clichés réducteurs sur le fanatisme chiite et le terrorisme, les personnages de ce film nous font rentrer dans un mode de vie, dans une ferveur sincère que notre culture occidentale connaît peu et une pratique religieuse que l’on considère souvent comme "barbare".



Auteur-Réalisateur : Christophe Rigaud
Producteur délégué : Jakaranda
Diffuseur coprod. : Aqui TV
Participation : CNC

Distribution


Distributeur : Jakaranda
Disponible au Club du doc