Les États généraux du film documentaire 2017 Écrire et développer un documentaire de création

Écrire et développer un documentaire de création


Atelier – Jeudi 24 à 10h00, Salle Cinéma

Comme tous les ans, le CNC organise un atelier autour du processus de développement d’une œuvre documentaire ayant bénéficié d’un soutien du Fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle pour le documentaire de création.
En résonance avec la thématique du séminaire sur la mémoire et les territoires proposée cette année aux États généraux, il s’articulera autour du projet Re-re Méditerranée, de Jean-Marc Chapoulie et Nathalie Quintane, produit par Élisabeth Pawlowski et Elsa Minisini (Baldanders Films, Marseille).
Le projet a bénéficié d’une aide à l’écriture et d’une aide au développement en 2016.
Outre la problématique de la genèse du projet, du travail d’élaboration de l’écriture et du développement de la production, la place des images d’archives et la construction du territoire au cinéma seront au centre de l’atelier.

Résumé :
Re-re Méditerranée est un film sur la Méditerranée d’aujourd’hui dont les images proviennent de caméras de surveillance, comme une version 2.0 de la perception. C’est un voyage immobile qui pose la question du territoire numérique de la Méditerranée.

Artiste, cinéaste, vidéaste, Jean-Marc Chapoulie est également commissaire d’exposition. Il propose, sous le nom d’Alchimicinéma, des séances à la forme hybride, à la fois conférences et performances, projections et installations de films glanés au fil du temps.
Nathalie Quintane, poète et écrivain éditée chez P.O.L., est co-auteur du film.
Le film est produit par Baldanders Films, société de production installée à Marseille depuis octobre 2012 qui accompagne des formes audiovisuelles et cinématographiques s’inscrivant dans une démarche de recherche et d’expérimentation sans limite de genre ni de format.


Atelier animé par Valentine Roulet (CNC).
En présence de Jean-Marc Chapoulie, Elsa Minisini, Élisabeth Pawlowski et Nathalie Quintane.