Les États généraux du film documentaire 2016 Direction régionale des affaires culturelles

Direction régionale des affaires culturelles


Rencontres professionnelles, ateliers, diffusions d’œuvres documentaires : les États généraux du film documentaire à Lussas constituent un rendez-vous incontournable, pour tous les amateurs de cette forme de création cinématographique et audiovisuelle, les gens du métier, et bien sûr pour tous les amoureux de cinéma.
On ne prime ni n’entre en compétition à Lussas : on échange. C’est l’événement fort pour tous ceux qui produisent, qui réalisent, qui voient, qui pensent et qui aiment le documentaire et le cinéma. Professionnels, cinéphiles, étudiants, chercheurs, curieux se retrouvent chaque été dans un cadre accueillant et convivial, qui se situe tout à la fois un peu hors du monde, et tellement dans le monde.
C’est dans ce paradoxe que réside l’un des atouts les plus précieux de la manifestation : tout se passe comme si pour mieux interroger le réel, le réfléchir, le ressaisir, il était nécessaire de faire un pas de côté, de se mettre à l’écart, de trouver un autre angle de vue. Autant le film documentaire est habité de manière organique par le réel, autant le point de vue de son auteur et les images qu’il nous en livre constituent un filtre qui nous place finalement à distance du réel, nous interroge, bouscule nos préjugés et nous invite à la curiosité.
Ainsi, les États généraux du film documentaire, toujours attentifs à l’actualité et aux regards portés sur les transformations du monde, poursuivent, à travers « Les bonnes manières » ou « Bataille des images », leur réflexion sur les formes dramaturgiques du documentaire et sur l’utilisation des images.
Ardèche Images invite cette année encore public et professionnels à apprendre, débattre, analyser ce qui anime la vie du cinéma du réel. Plongeons donc, l’espace d’une semaine, dans cet univers, afin d’en sortir éclairés, émus, bouleversés.
Ce sera notre manière de saluer Anne-Marie Luccioni, qui n’aura eu de cesse de transmettre le témoin de cette ambition, et d’enrichir nos gestes et nos regards, nécessairement politiques.

Éric Bultel
Directeur régional des affaires culturelles par intérim