Les États généraux du film documentaire 2016 Centre national du cinéma et de l’image animée

Centre national du cinéma et de l’image animée


Le film documentaire est une forme de gai savoir. Il apporte à des spectateurs de tous âges des réponses à des questions, à des besoins d’informations, de connaissance sur des sujets extrêmement variés, contemporains ou historiques. Ainsi, c’est un genre majeur à l’heure où, plus que jamais, le cinéma et l’audiovisuel sont sur la ligne de front contre la propagande et l’obscurantisme.
Soutenir les œuvres à forte dimension culturelle, les visions d’auteurs, leur point de vue sur le monde est le cœur inaliénable des missions du CNC. Et cette année, nous avons réformé nos soutiens au documentaire, afin de soutenir de manière durable la création et la production de documentaires historiques et scientifiques parce qu’ils ont une grande valeur culturelle, sans négliger les documentaires fragiles soutenus par les chaînes de télévision locales, qui jouent un rôle important dans l’émergence de jeunes talents et d’œuvres originales, non formatées. De même, nous réformons le fonds « Images de la diversité » qui aide les films contribuant à l’ouverture aux autres, au dialogue interculturel, interreligieux, intergénérationnel, toutes ces images qui sont de formidables documents sur notre histoire contemporaine.
Je tiens à remercier le travail de Pascale Paulat, de Christophe Postic, de leur équipe, et salue l’association Ardèche Images pour son engagement au service du documentaire de création. À l’heure où nous fabriquons les images du monde autant qu’elles nous fabriquent, être exigeants, c’est être responsables.

Frédérique Bredin
Présidente du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC)