Les États généraux du film documentaire 2015 Une histoire de production : Bix Films – Bip TV

Une histoire de production : Bix Films – Bip TV


Produire un film est un défi, et une aventure singulière et unique, un prototype au long cours pour lequel il faudra mettre en œuvre l’imagination et prendre des décisions parfois délicates et radicales. Impossible de procéder à un copier-coller d’une production à l’autre, la réalité nous rappellerait très vite à l’ordre.
Bix Films a fait le choix depuis 1997 de produire des films documentaires de création. Nos goûts se sont portés vers l’art et la culture, les faits de société, la mémoire avec la petite histoire dans la grande. Au fil du temps, la fameuse ligne éditoriale s’est constituée d’elle-même, apportant dans son sillage diffusions et projections, prix en festivals, Étoiles de la Scam et coproductions françaises et étrangères.
Le désir de production devient un engagement avec un auteur-réalisateur, à travers une narration, un style d’écriture, un point de vue, une forme, une compréhension mutuelle.
Ce fut le cas pour D’origine allemande. Le film dévoile une histoire intime inscrite dans la grande histoire, mêlant narration, archives, images réelles, animation, partition musicale.
Mais ce film ne s’est pas fait seul. Il existe grâce à la ténacité de la réalisatrice, aux techniciens, créateurs, inventeurs qui l’ont accompagnée, à ses partenaires financiers… ainsi qu'à son producteur, et son coproducteur diffuseur. Ici, Sophie Cazé (Bip TV) pour notre étude de cas. C’est le troisième film que nous coproduisons. J’apprécie nos échanges, le témoignage de sa confiance et sa motivation, je dirais même plus, sa bataille pour soutenir projet et démarche.
« Bip TV, c’est qui ? » Je l’ai entendu dire, l’année dernière, à la remise des Étoiles de la Scam. Trois films « étoilés » pour une télévision locale ! Une myriade de chaînes locales permet la création et les producteurs se sont tournés vers elles depuis longtemps déjà pour faire advenir des films créatifs, hors normes ou non formatés, et bien souvent pour le classique 52 minutes.
Les temps ont toujours été durs pour nos professions, et ils le sont encore plus actuellement pour moult raisons ; les grandes portes télévisuelles se ferment désormais de plus en plus.
Alors comment développer et produire un film ? Défendre un choix, poursuivre une trajectoire en évitant les écueils, se relever après un obstacle pour finalement rassembler le puzzle ?
Retrouvons-nous à Lussas avec « Une histoire de production » que nous partagerons volontiers avec vous.


En présence de Sophie Cazé (Bip TV) et Josiane Schauner (Bix Films).