Les États généraux du film documentaire 2015 Conseil régional Rhône-Alpes

Conseil régional Rhône-Alpes


Rhône-Alpes, demain Auvergne-Rhône-Alpes, est une grande région de cinéma. Berceau de l’invention du cinématographe par les Frères Lumière, à Lyon il y a cent vingt ans, elle est le siège de prestigieux festivals : celui du film d’animation à Annecy, du film court à Clermont-Ferrand, du cinéma européen aux Arcs ou bien sûr du documentaire à Lussas.
Notre région abrite les plus vieilles images de l’humanité : plus de mille dessins datant de trente-six mille ans ornent la Grotte du Pont d’Arc, en Ardèche, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en juin 2014. Ces fresques de rhinocéros, lions ou chevaux en mouvement, magnifiquement restituées, sont désormais accessibles au grand public à la Caverne du Pont d’Arc.
Ces images, d’une beauté saisissante, recèlent un grand mystère. Que cherchaient à exprimer nos ancêtres les Aurignaciens en laissant sur les parois de la grotte Chauvet ces représentations d’animaux ? Cherchaient-ils à documenter le réel, dans un effort préscientifique pour comprendre et décrire le monde ? Leur démarche relevait-elle de pratiques magiques ou de préoccupations spirituelles ?
Trente-six mille ans plus tard, sur ces mêmes terres ardéchoises, les États généraux du film documentaire de Lussas poursuivent cette réflexion autour des images. Une réflexion devenue essentielle puisqu’un flux d’images en continu envahit désormais nos vies.
En plus de présenter un panorama des documentaires de création, ce festival curieux, exigeant et engagé invite à penser les mutations techniques et esthétiques des images documentaires et à préserver notre regard. Il rappelle aussi la nécessité des documentaires de création pour décrypter le monde mais aussi « soigner » les hommes.
En salle ou sous les étoiles, des œuvres de référence, des rétrospectives, des démarches de jeunes auteurs sont proposées au public, tandis que les professionnels venus du monde entier se rencontrent dans des séminaires et de nombreux ateliers.
À toutes et à tous, je souhaite une vingt-septième édition riche en découvertes, en réflexions et en expériences.