Les États généraux du film documentaire 2013 Centre national du cinéma et de l'image animée

Centre national du cinéma et de l'image animée


Je me réjouis que le CNC soit à nouveau partenaire des États généraux de Lussas, devenus au fil du temps le rendez-vous incontournable consacré au documentaire. La programmation y est toujours remarquablement diversifiée et cette nouvelle édition permettra, j’en suis convaincue, de voir un riche panorama de la production francophone, notamment avec le programme « Expériences du regard », et une rétrospective d’œuvres de l’histoire documentaire.
Au regard des éditions passées, nous pouvons également qualifier ces rencontres de Lussas, aussi et avant tout, de lieu d’échange et de réflexion sur la pratique du documentaire.
Comme vous savez, le CNC s’est toujours engagé pour soutenir la création de ces œuvres indispensables et améliorer les conditions de leur production afin que, pour les auteurs, liberté ne rime pas avec précarité. La réforme en cours du Cosip a pour objectif de mieux prendre en compte la qualité et l’ambition artistique des œuvres. Les aménagements apportés au fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle (FAIA) et la pérennisation de l’aide au développement renforcé permettront de mieux prendre en compte les contraintes économiques du secteur et de préserver un espace de liberté indispensable à la création. Les aides aux nouveaux médias et la création du webcosip accroîtront encore, je l’espère, cet espace.
Je suis très heureuse également de vous signaler l’ouverture, sur le site du CNC, d’une scénariothèque de projets soutenus par le FAIA destinée aux jeunes ou futurs documentaristes, afin de mieux leur faire comprendre le fonctionnement de l’aide et les attentes des commissions.
Que ces jeunes documentaristes ou étudiants en cinéma qui sont également très nombreux à Lussas puissent participer aux rencontres et ateliers organisés toute la semaine par le CNC ! Je tiens à adresser toutes mes félicitations aux organisateurs des États généraux de Lussas qui, depuis vingt-cinq ans, font vivre et prospérer le documentaire.
Je forme le vœu que cette nouvelle édition connaisse le succès qu’elle mérite !

Frédérique Bredin
Présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC)