Les États généraux du film documentaire 2013 Journée Sacem

Journée Sacem


La Sacem a le plaisir d’être à nouveau présente aux États généraux du film documentaire en proposant, le vendredi 23 août, une journée complète dédiée au documentaire musical. Cette année, nous avons notamment choisi de décliner certains temps forts de la programmation des États généraux à notre thématique musicale et à des productions soutenues par l’action culturelle de la Sacem : décryptage de la conception d’un documentaire de création en cours de réalisation et de production, analyse et questionnement des dialogues entre image et musique au service de l’œuvre documentaire…
Cela permettra d’aborder de nouvelles thématiques et de nouvelles approches de ce genre spécifique, dont la diversité rend compte année après année de la multiplicité des expériences musicales, dans le temps et dans l’espace, à l’image même du projet porté dès l’origine par Lussas.
La Sacem cherche constamment à soutenir la production d’œuvres audiovisuelles ambitieuses sur la musique, de captations ou de musiques originales pour des œuvres documentaires de création. Si l’an dernier a été annoncée à Lussas la création d’une aide à la musique originale destinée exclusivement à des œuvres de création dont le réalisateur est lauréat de la bourse « Brouillon d’un rêve » de la Scam, cette année nous sommes heureux de voir projeter, tant dans la programmation de la Scam que dans celle de la Sacem, des films ayant bénéficié de ce double soutien.
Bons États généraux à tous !

Jean-Claude Petit
Président du Conseil d’administration de la Sacem

Notre journée débutera par l’étude d’un documentaire de création en cours de réalisation sur le musicien Gérard Pierron. Le réalisateur Paul Champart l’a accompagné en amont de la réalisation de son film et viendra, accompagné de son scénariste Laurent Roth, de sa monteuse Stéphanie Langlois et de son producteur Hugues Landry (Inthemood...), partager ses interrogations et sa méthodologie de travail, ponctuant leurs échanges de projections d’extraits de cette œuvre en devenir.
L’après-midi sera consacrée au réalisateur Stéphane Sinde. Ses œuvres, consacrées à la musique et à des portraits de musiciens, interrogent la forme du documentaire musical de création mais questionnent aussi la résonance de la présence et/ou l’absence du musicien sujet de l’œuvre audiovisuelle. Trois de ces films seront présentés : Michel Portal, drôle d’oiseau (Oléo Films), Barney Wilen, the Rest of your Life (Nord-Ouest Documentaires), Fay ce que vouldras (Atopic). Tous ont bénéficié d’une aide à la production de la Sacem.
Enfin, le prix du Film documentaire musical de la Sacem sera remis à Thierry Augé pour son film Quand les mains murmurent (La Huit production), œuvre consacrée à l’apprentissage de la direction d’orchestre au Conservatoire national supérieur de musique et danse de Paris. Le film sera évidemment projeté, comme le veut la tradition.