Les États généraux du film documentaire 2009 Maison du doc et Vidéothèque

Maison du doc et Vidéothèque


La Maison du doc
Depuis 1994, le centre de ressources d’Ardèche Images gère une base de données sur les films documentaires européens francophones. Cette base (www.lussasdoc.com/maisondudoc) permet de répondre aux demandes de renseignements, recherches thématiques, établissements de filmographies, etc. Elle compte à ce jour près de vingt mille titres.
La Maison du doc s’est aussi fixé l’objectif de mémoire et de conservation des films eux-mêmes. De cette façon, s’est constituée la vidéothèque coopérative du Club du doc, accessible sur place ou à distance aux professionnels, membres par le dépôt d’une œuvre, comme à d’autres catégories de personnes qui travaillent sur les films (chercheurs, critiques, historiens, journalistes du cinéma et de la télévision, enseignants et étudiants en cinéma ainsi qu’à la population locale), moyennant une adhésion à l'association.
La Maison du doc est un lieu fédérateur où peuvent se découvrir les œuvres du cinéma documentaire.

Horaires d’ouverture de 10h00 à 20h30
Contact : +33 (0)4 75 94 25 25 — lussas.maison@wanadoo.fr

Tous les jours de la semaine, de 19h à 20h, la base documentaire « cinéma et société » sera présentée à la Maison du doc. Cette outil (www.autourdu1ermai.fr) recense par chemins d'accès thématiques, les films qui appartiennent à l'histoire du cinéma, mais aussi les films produits par les collectifs militants ou associatifs.
Contact : autourdu1ermai@wanadoo.fr

La vidéothèque
Ce sont plus de neuf cents films produits en 2008-2009 répertoriés dans un catalogue (fiche d’identification et résumé pour chacun des films) et dans des index nominaux et thématiques. C’est également une partie des films programmés à l’occasion de cette édition qui y est disponible. C’est aussi un espace de visionnage collectif mis à la disposition des réalisateurs souhaitant montrer leur film à un petit groupe de personnes.

École de Lussas — de 10h00 à 20h30
Accessible aux personnes munies d’une carte, aux adhérents de l’association ou moyennant 1 € par demie-heure.