Les États généraux du film documentaire 2009 Projections chez l'habitant

Projections chez l'habitant


Il est 21h30. Au village, un peu plus bas, les salles sont pleines des centaines de festivaliers fidèles aux États généraux, et le terrain de sport municipal se remplit petit à petit pour la projection en plein air. Rien de tout cela ici : nous sommes douze, peut-être quinze, dans le jardin ou le salon d’un habitant de Lussas. Tout est prêt pour passer une belle soirée : un film, son réalisateur, un groupe d’amis et de voisins. Pour l’instant les convives sont encore timides, mais tout à l’heure les langues se délieront, et la magie du partage fera son œuvre, une fois de plus. Chacun pourra s’exprimer, apprivoisé par la simplicité et le naturel du moment présent, peut-être aidé par le verre offert par notre hôte. Un peu plus tard nous aurons du mal à nous quitter, mais qu’importe ? Nous sommes devenus de vieux amis, qui savent qu’ils se retrouveront un jour…