Les États généraux du film documentaire 2009 Journée Scam

Journée Scam


Demandez le programme !

Face à la « crise », cette année à Lussas la Scam a choisi de militer : militer pour comprendre, analyser, expliquer. C’est le rôle premier du documentaire, cet outil d’information, d’analyse, de réflexion, de culture, enfin tel que le rêvait pour la télévision Rossellini à Rome au début des années soixante ; outil pédagogique donc politique. Pour analyser la CRISE et réfléchir à ses causes, la Scam a choisi un thème, l’ARGENT, c’est Régis Debray (1) qui nous en a soufflé l’idée. L’argent roi, ce maître adulé, est au cœur des secousses mondiales actuelles.
Venez voir Journal intime des affaires en cours, ce documentaire date de 1996. Denis Robert enquête, Philippe Harel filme. Ils nous montrent, dès cette date, l’ampleur des ravages provoqués en France, notre république, par l’argent roi. La situation a-t-elle évolué depuis cette date ? On peut en douter en regardant dix ans plus tard Delta, Oil’s Dirty Business de Yorgos Avgeropoulos, inédit en France. C’est un documentaire de la télévision publique grecque qui dénonce les ravages causés par les grandes compagnies pétrolières dans le delta du Niger. L’argent y saccage un territoire et les ethnies qui y vivent en sont les victimes. Victimes encore les salariés, ouvriers et cadres de Metaleurop licenciés sans indemnités. L’argent roi mondialisé a laissé à l’abandon un site dont la pollution touche toute la région de Béthune. C’est Jean-Michel Meurice et Christian Dauriac qui ont mené l’enquête en 2003. Venez voir leur documentaire L’Éléphant, la Fourmi et l'État. Venez voir aussi UBS : le cauchemar américain de Steven Artels et Jean-Daniel Bohnenblust (2008). Cette production de la Télévision Suisse Romande, non diffusée en France, vous fera comprendre comment la royauté de l’argent a provoqué l’effondrement financier d’une des plus importantes banques suisses : subprimes, placements à risques, appât du gain rapide : tout est analysé minutieusement par les deux auteurs. Venez voir enfin Lobbying : au-delà de l’enveloppe de Myriam Tonelotto (2003), ce documentaire de la chaîne allemande NDR et d'Arte démonte les mécanismes de lobbying, cette forme nouvelle, présentable et propre de la corruption. Là encore l’argent règne mais en prenant les apparences de la transparence démocratique et c’est notre citoyenneté qui en est la victime. Le lobbying est-il l’état ultime de la démocratie ? Comment une société de gestion collective comme la Scam peut-elle, au royaume de l’argent, continuer à défendre les auteurs qu’elle représente, tant nos moyens sont faibles face à ces énormes investissements ? Nous ne disposons que de nos convictions, de notre point de vue idéologique, de notre militance. Est-ce suffisant ? Nous en débattrons après la projection de ce documentaire. Ce cycle « L’Argent roi » a déjà été programmé à Caen. Il le sera aussi à Lille, Brest, Toulouse et Strasbourg dans les mois qui viennent, faisant ainsi mieux connaître la Scam.
L’année prochaine, nous reprendrons les projections des films « Brouillon d’un rêve », cette autre manière de militer puisqu’elle permet à des auteurs de continuer à réaliser des documentaires, cette boîte à outils pour comprendre le monde.

Guy Seligmann, président de la Scam

(1) Rédacteur en chef de la revue Médium L'Argent maître (n° 16/17 juillet-décembre 2008).


Invités : Journée présentée par Jean-Marie Drot et Guy Seligmann. Débats en présence de Jean-Michel Meurice, Steven Artels, Jean-Daniel Bohnenblust, Denis Robert, Myriam Tonelotto, animés par Dominique Rousset, journaliste, productrice à France Culture.