Les États généraux du film documentaire 2008 Conseil régional Rhône-Alpes

Conseil régional Rhône-Alpes


Conseil régional Rhône-Alpes

En 1895, à Lyon, quand les portes s’ouvrent sur la sortie de leurs usines, les frères Lumière réalisent le premier film du cinématographe. De cet événement historique, notre région garde un lien intense avec le cinéma car elle en est à jamais le berceau. Beaucoup considèrent même ce premier film comme le premier documentaire. Voilà pourquoi notre région se réjouit d’autant plus d’accueillir chaque année les États généraux du film documentaire à Lussas en Ardèche.
Ce genre trop mal connu consacre la rencontre entre la représentation cinématographique du réel et l’acte de création. S’il garde une part de subjectivité, il ambitionne de nous offrir des fragments de l’univers tel qu’il est et non pas tel qu’il devrait être. En cela il oppose une résistance à Jean Cocteau qui conçoit l’art comme « un mensonge qui dit la vérité ».
Du 17 au 23 août, aura lieu la vingtième édition de ces États généraux. La région Rhône-Alpes est fière d’être depuis de nombreuses années le partenaire de ce rendez-vous majeur. Cette édition 2008 sera l’occasion de réunir une partie des professionnels qui ont fait la renommée de cet événement ainsi que ceux qui contribueront à l’avenir à en assurer la qualité. Cette année encore la programmation est construite autour de trois axes : les séminaires, les rencontres professionnelles et l’espace « programmation de films ».
Je veux saluer le travail de l’association Ardèche Images qui, parallèlement au festival, a permis le développement d’un ensemble d’activités en rapport avec le documentaire : formation (Master 2 réalisation de films documentaires de création et l’École du doc), diffusion, information, conservation (la Maison du doc), production. Ces activités, portées par l’association ou par d’autres structures qui lui sont proches, forment le pôle documentaire de Lussas et constituent une véritable richesse culturelle pour notre région.
Je tiens aussi à féliciter les cent quarante bénévoles qui, chaque année, guidés par une même passion du film documentaire, font de cette manifestation un moment unique pour tous les participants. Je souhaite à tous les festivaliers un bon séjour en Ardèche et un festival empli d’émotion…

Jean-Jack Queyranne
Président du conseil régional Rhône-Alpes
Député du Rhône – Ancien ministre